Recueil, langage poissard XVIIIe siècle

Recueil, langage poissard XVIIIe siècle

280,00

Rare réunion de six pièces en langage poissard en un volume in-12 veau marbré d’époque.

Dos à nerfs orné, filets dorés sur les plats, tranches marbrées.

Comprenant :

  • Lettres de la Grenouillère, Paris, 1756.
  • Les Citrons de Javotte, Amsterdam, 1756.
  • Les Quatre Bouquets poissards, par Vadé, Paris.
  • Le Déjeuné de la Rapée, ou Discours des Halles et des Ports, par Lécluse, Paris.
  • La Pipe cassée, par Vadé, Paris.
  • Le Poissardiana ou les Amours de Royal-vilain et de Mamzelle Javotte la déhanchée, dédié à Monseigneur de Mardi-Gras par Monsieur de Fortengueule, 1756

Usures aux coiffes, mors et coins, ensemble des pages en très bon état.

Livraison gratuite de votre bel objet le jour même dans Bordeaux par nos coursiers ! (Contact : 06 61 47 49 37).

 

Voir le panier

Description

A l’origine, une poissarde est une marchande de poisson aux halles, grossière et hardie dans ses manières et son langage.

Par extension, le langage poissard désigne un genre, théâtral ou poétique, pouvant également s’exprimer en prose, qui reproduit le langage et les moeurs attribués au bas peuple.

Ce genre dont Jean-Joseph Vadé fut l’inventeur, connut un grand succès dans la haute société de la seconde moitié du XVIIIe siècle.

Ces oeuvres étaient souvent imprimées et vendues à la sauvette. La particularité de notre ouvrage est la réunion de diverses oeuvres poissardes, par un amateur, qui les a constituées en un recueil et les a fait relier au XVIIIe siècle.

Informations complémentaires

Poids 256 g
Dimensions 16 × 10 × 2 cm